La passion au centre d’un panel

ban wedding

La passion au centre d’un panel à cette 4ème édition du Wedding market Ils étaient trois entrepreneurs hors pairs cet après-midi du vendredi 09 février à l’hôtel communal de Cocody. Autour du thème la passion, trois questions ont alimenté les échanges. Comment extérioriser sa passion ? Comment réaliser sa passion ? et Comment communiquer sa passion ? Les trois ténors passionnés se nomment : Mme Odile Pohan (psychopédagogue, Giscard Koffi (ingénieur en communication), et Souleymane Oulaï (Produteur de médias, directeur de Studio Mozaik) Mme Odile Pohan , première à développer sa thématique : Comment extérioriser sa passion ? a décortiqué son sujet selon une méthodologie bien établie. Elle part du fait que la passion est synonyme d’enthousiasme. Dans la pratique, il faut avoir le désir. Et ce désir doit se matérialiser. Cela passe par l’énergie, l’action. La psychopédagogue poursuit en indiquant que la passion pousse l’individu à la créativité.

Elle doit être motivée sans tenir compte des préjugés visant au découragement, au non-aboutissement du projet… Mme Pohan insiste sur l’estime de soi. Plusieurs personnes relatent dans leurs propos qu’ils accompagnent les autres dans leur projet ou ils souhaitent essayer. Ce sont des choses à bannir conseille la panéliste. La recherche du gain freine également dans l’exercice de la passion. « Faites des sacrifices et l’argent viendra après, cherchez à satisfaire votre client, procurez-lui du bonheur et vous serez plus épanouis », Stipule Mme Odile Pohan. Giscard Koffi a présenté le deuxième exposé sur : Comment réaliser sa passion ? Il a partagé son expérience de jeune entrepreneur depuis la conception de l’entreprise ‘’Bojour event’’. Il a débuté aux côtés d’Anna Yonta Kamara. Après qu’ils aient démissionné de leurs postes respectifs. Au début, il fallait trouver l’idée, les moyens. Sans tabou, le tâtonnement s’est couché sur le chemin.

La pression des parents, était également dans la danse. Mais avec la persévérance, leur carnet d’adresses et bien d’autres pistes, ils ont pu aboutir en usant de toutes leurs énergies. Aujourd’hui ils demeurent une référence dans la communication évènementielle. Giscard Koffi a relevé que la passion pour la décoration de la promotrice du Wedding market s’est concrétisée en un projet salvateur. Parmi les grands passionnés ivoiriens, Souleymane Oulaï , producteur de médias et directeur général de Studio Mozaik détient une place sur les marches de l’escalier. Il a développé : Comment communiquer sa passion ? Au collège déjà il désirait devenir journaliste. Le voilà qui s’envole pour l’hexagone où il poursuit ses études. A 25 ans il achève sa formation. Sa principale préoccupation est de bâtir son entreprise. C’est ce que Soul Oulaï a cultivé.

Organisation d’évènements, producteur de programmes sur les radios, communication dans les organismes internationaux, le panéliste a prouvé par tous les moyens qu’il est un passionné. Le passionné doit toujours innover. C’est ce principe qui l’excite à mettre en place Studio Mozaik, ce projet de formation des journalistes amoureux, sans moyens financiers. Il ajoute que la manière de convaincre est une arme pour la communication de sa passion. Sans cela, ses projets n’auraient abouti. Ce panel figure parmi les innovations de la 4ème du Wedding market, ainsi qu’un concours de décorateurs.

Paterne KRAIDI 

 

Studio Mozaik a été mis en oeuvre avec le soutien de

  petergraze2    ZEITENSPIEGEL             fondationHirondelle22             logoue