Les Champions de l’Unité Nationale  appellent les jeunes de Gagnoa

gagnoa article

Les Champions de l’Unité Nationale  appellent les jeunes de Gagnoa à l’unité pour la paix.  

Le cortège des Champions de l’Unité Nationale pour la promotion de la paix, de la réconciliation, de la tolérance et du fair-play à travers le football, conduit par l’Ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire, a fait escale le Jeudi 16 Novembre, au Collège Saint Jean de Gagnoa. Ces champions de l’unité nationale sont les jeunes qui ont séjourné récemment aux États-Unis où ils ont bénéficié pendant deux semaines d’une formation sur les notions de paix, de non-violence, de respect des droits humains, de diversité culturelle, de démocratie et de leadership. Bony Kassi Luc et Koné Fatoumata étaient les représentants de la région du Gôh lors de ce voyage d’immersion.  

Expérience que ces champions ont partagé avec les jeunes de Gagnoa à travers un match de gala qui a opposé l’équipe de l’internationale footballeuse américaine Joanna Lohman à celle du footballeur Bassolé Maurice et de Kassio Ignace, champion ivoirien de freestyle (libre expression avec le ballon). Après ce match de Gala, Bony Kassi au nom des champions de l’unité nationale a invité les jeunes et la population de cette localité, à l’unité, à la tolérance et à la cohésion sociale, gages d’un développement durable.   Dispositif spécial. Les spectateurs à majorité constitués d’élèves ont eu droit à une démonstration de jonglerie minutieusement exécutée par le champion Kassio Ignace avant l’ouverture des ateliers.

Plus d’une centaine de jeunes, filles comme garçons passionnés du ballon rond ont envahi l’aire de jeu pour faire le circuit de foot. Les candidats repartis en plusieurs groupes, sont soumis à diverses épreuves. Deux équipes composées de sept joueurs de part et d’autre s’affrontent dans un esprit de fair-play. Un peu plus loin à l’opposé des gradins verts, se déroule un match avec plusieurs équipes sur la même aire de jeux. L’internationale américaine, Joanna Lohman dirige un autre groupe d’une quinzaine de jeunes footballeurs au maniement et à la maîtrise de la balle.  

Ses ateliers ont permis à ces jeunes de différentes communautés, d’échanger sur les bonnes pratiques du football et surtout, de faire tomber les barrières religieuses, politiques et ethniques, pour créer un cadre favorable à l’unité, à la paix, à la réconciliation et à la cohésion sociale.                          

Gédéon IBA, Radio Synergie États-Unis à Gagnoa

 

Studio Mozaik a été mis en oeuvre avec le soutien de

  petergraze2    ZEITENSPIEGEL             fondationHirondelle22             logoue