L'ambassade des Etats-Unis, principal partenaire du projet

ban synergie

L’ambassade des Etats-Unis, principal partenaire du projet « Radio Synergie, Etats-Unis / Côte d’Ivoire », à l’école des radios.

Le projet Radio Synergies États-Unis-Cote d’Ivoire, projet porté par l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire en partenariat avec Studio Mozaik est entré dans sa phase active. Depuis ce lundi 11 septembre, treize journalistes de radio de proximité membres de L’URPCI sont en formation dans les locaux de studio Mozaik afin de répondre aux défis que demande la mise en œuvre d’un projet de cette grande ampleur.

C’est dans ce contexte qu’une délégation conduite par délégation conduite Elizabeth Ategou, attachée de presse de l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire est venue ce mardi 12 septembre, toucher du doigt l’effectivité dudit projet. Accompagné en cela par son collaborateur Teko Folli et monsieur Karamoko Bamba, président de l’URPCI. Dans son allocution, le président de l’URPCI a tenu à remercier l’ambassade des États-Unis pour cet appui. Car a-t-il dit, ce projet va achever de consacrer « une presse libre et indépendante en Côte d’ivoire ».

Poursuivant, Elizabeth Ategou, après avoir félicité Studio Mozaik, son directeur général et ses équipes, pour la conception et la mise en œuvre du projet, a axé son intervention sur l’objectif visé par ce programme. Aussi a-t-elle expliqué aux 13 premiers stagiaires, futurs correspondants régionaux du projet, la nécessité pour les États-Unis de consolider la démocratie et la bonne gouvernance, de renforcer le système sanitaire, de favoriser une économie plus inclusive. Et d’améliorer l’environnement sécuritaire en Côte d’Ivoire par-delà ce projet. Non sans rappeler que sa structure ne ménagera aucun effort afin de leur permettre d’être à la hauteur des enjeux. Une traditionnelle photo de famille est venue immortaliser ce moment.

 

 

Studio Mozaik a été mis en oeuvre avec le soutien de

  petergraze2    ZEITENSPIEGEL             fondationHirondelle22             logoue