DES ETUDIANTS ALLEMANDS ET IVOIRIENS DECOUVRENT BOUAKE

bouake2Onze étudiants allemands en journalisme, trois de leurs formateurs et 6 anciens étudiants ivoiriens de « Studio Mozaik », aujourd’hui collaborateurs réguliers, de l’Ecole des radios, étaient à Bouaké du 12 au 21 mai dernier.

Cette visite s'inscrit dans le cadre du partenariat établi entre « l'Ecole de journalisme de Reutlingen », (sud-ouest de l'Allemagne) et « Studio Mozaik»(Côte d’Ivoire). Les municipalités de Reutlingen et Bouaké sont jumelées depuis 40 ans.

Pendant plus d'une semaine, étudiants allemands et ivoiriens, sont allés voir au plus près les efforts faits la ville pour se reconstruire après plus d’une décennie de crise.

Ils ont ainsi échangé avec différents acteurs de la  vie politique, culturelle, économique et sociale de Bouaké.

Ils sont aussi allés à la recherche des « success stories » de la ville, notamment celles portées par des femmes : Fatoumata Traoré Diop, première femme docteur en biochimie en Côte d'ivoire ou Rose N'goran, qui dirige une unité de production d’attiéké.

A quelques mois de l’élection présidentielle, nos étudiants-reporters ont aussi enquêté sur la vie politique locale et se sont entretenus avec les responsables locaux du FPI (opposition), du PDCI et du RDR (majorité présidentielle).

Enfin, sur le plan culturel, ils sont partis à la découverte du centre Culturel Jacques Aka, l'un des symboles de la vie Bouakeintellectuelle de Bouaké, qui renait de ses cendres après des années de ruine. 

Ce voyage d’études des étudiants de « l’Ecole de journalisme de Reutlingen » sur le continent africain est une grande première. Les précédentes promotions s’étaient rendues essentiellement en Europe.

De retour chez eux, étudiants allemands et ivoiriens vont chacun de leur côté produire et réaliser plusieurs magazines multimédia consacrés à Bouaké.

 

 

Studio Mozaik a été mis en oeuvre avec le soutien de

  petergraze2    ZEITENSPIEGEL             fondationHirondelle22             logoue